Visite du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche en zone Office du Niger (ON)

Partager Article

 
La région de Ségou a été la dernière étape de la visite de la délégation ministérielle. La région de Ségou a bénéficié de beaucoup de réalisations du gouvernement. Au nombre desquelles, nous pouvons citer : les équipements et intrants agricoles pour les paysans de l’Office du Niger (ON), la rénovation du barrage de Markala, la subvention des intrants…
 
Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche M. Mohamed Ould Mahmoud, à la tête d’une délégation, a commencé sa visite par la localité de Kolongo une zone d’intervention de l’ON. L’objectif de la visite est le lancement des travaux de réaménagement des 700 ha de Kolongo, sur fonds propre et l’engagement de l’Office du Niger.
Le maire de la localité a remercié la délégation ministérielle et les autorités de la transition pour leurs efforts inlassables en faveur du monde rural afin de relever les défis auxquels sont confrontés les producteurs. Il a soumis au MAEP toutes leurs doléances.
En réponse, le MAEP a souligné que le Projet permettra la création d’emplois, de richesses et de lutter contre la pauvreté. « Ce projet revêt une grande fierté. Nous sommes venus préparer la campagne 2021 pour essayer de satisfaire les populations », a dit Mohamed Ould Mahmoud.
Ensuite le ministre a assisté à une visite guidée du pont de Markala. Mamady FAMANTA, le chef service d’exploitation du réseau primaire de l’Office du Niger, a expliqué l’historique du joyau à la délégation ministérielle. Il n’a pas manqué de souligner que 1.947.000 ha sont aménageables et que le potentiel irrigable est de 2.458.000 ha. Le Ministre et la délégation qui l’accompagne ont assisté à une démonstration d’ouverture des vannes du pont.
 
En quittant cette ville historique de Markala, le MAEP, Mohamed Ould Mahmoud est allé à Ségou de l’unité de production de Sidi DIARRA où il a visité les installations d’un éleveur de poulets qui a bénéficié d’un soutien de 17 millions de la part de l’Etat.
Au gouvernorat de Ségou le MAEP rencontre les agents des services techniques du département. Le porte-parole des services techniques de la région a présenté le bilan de la campagne 2020 à la délégation. Il a fait savoir que Ségou a été excédentaire en céréales. Au nombre des maux qui minent leurs structures, il a cité, entre autres : l’insuffisance du personnel, la mise en place tardive des intrants, l’insuffisance d’hydrauliques pastorales etc.
Le MAEP, pour sa part, a rappelé qu’il a eu une bonne photographie de Ségou. « Le gouvernement de la transition a élaboré une feuille de route pour le secteur du monde rural et mettra tout en œuvre pour relever les défis auxquels sont confrontés les paysans. Nous allons nous atteler en termes de résultats, car dit-il Ségou est l’avenir de la sous-région. Par ailleurs, le Ministre s’est beaucoup réjoui du fait que Ségou a été excédentaire en céréales tout comme Mopti.
Par rapport aux problèmes évoqués, il a fait savoir qu’on ne pourra pas tout régler, je ne promettrais pas monts et merveilles « mais nous ferons en sorte de rationaliser les ressources. On ne laissera pas un problème sans solution sans réponse, a martelé le Ministre en charge du monde rural.
La délégation ministérielle a ensuite mis le cap sur la petite localité de Banancourani où le MAEP a visité la ferme piscicole de Mahamadou KANÉ. Le Ministre a encouragé le promoteur de cette ferme avant de prendre la direction de Fana pour rencontrer les producteurs de coton. Les cotonculteurs ont expliqué au Ministre les problèmes auxquels la CMDT est confrontée. Il faut rappeler que l’objectif de la rencontre avec les producteurs est la relance de la culture du coton et l’introduction de Dr Nango DEMBELE comme Président Directeur Général de la CMDT, a expliqué en substance M. Mohamed Ould Mahmoud.
« Ma mission, une semaine après ma prise de fonction a été la CMDT. C’est la volonté de tout le gouvernement de transition de sauver la CMDT. On n’acceptera pas que la CMDT soit prise en otage par qui que ce soit », a expliqué le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche M. Mohamed Ould Mahmoud.
Pour rappel, à chaque étape de sa mission, le Ministre en charge l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche s’est employé à rassurer l’ensemble du personnel l’adoption des solutions visant à relever le défi du monde rural.
 

CCOM MAEP

RETOUR EN IMAGES

Nos Réalisations

Communiqué

Derniers articles

Réunion Annuelle de Présentation des Résultats et de Planification du Projet CSAT-MALI.

Plus de détails : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=pfbid034gvmcFGgxSpqdzBaztddNAKkPpXn3ZTV78ucqsV165wuSbnHsw6mBzzj7RyzApb2l&id=100068175292220&mibextid=Nif5oz

Cellule de Communication MDR

4
Load More…