Le ministre de l’Agriculture à la l’IER, DNA et DNGR « DES STRUCTURES PRECIEUX POURS LE DEVELOPPEMENT DU MALI »

Partager Article

Après les zones CMDT, le ministre de l’Agriculture de l’Élevage et de la Pêche a entamé depuis hier des visites de prise de contact dans les services relevant de son département. Ce vendredi 23 octobre 2020 ce sont l’Institut d’Économie Rural, la Direction Nationale de l’Agriculture et la Direction Nationale du Génie rural qui ont ouvert leurs portes au ministre Mohamed OULD MAHMOUD.

Ces différentes rencontres ont permis aux directeurs de ces directions centrales de présenter leurs structures, les défis à relever, les perspectives, les difficultés reconcentrées et de proposer des solutions.

À l’IER le directeur a mis en exergue les résultats saillants obtenus du processus de transformation du système national de recherche agricole. Il en ressort des acquis des difficultés mais aussi des perspectives qui permettent d‘espérer des lendemain meilleur. L’Institut se propose de mettre la technologie à disposition pour accroitre la production et la productivité.

Une des principales difficultés à ce niveau notamment soulevée par le Directeur et le syndicat concerne l’agression foncière dont l’outil de travail de l’institut est victime. De 1000 ha les champs d’expérimentation ne constituent plus que 200 ha. Les chercheurs ont également soulevé le problème des ressources financières.

 

Au niveaux de la DNA les difficultés concernent l’inadéquation des textes existant avec les réalités du moment. À cela s’ajoute le manque de moyens de locomotion pour les agents techniques chargés de conseiller les producteurs.

Les mêmes problèmes ont été identifié par les responsables de la DNGR principalement le problème lié aux ressources humaines.

Pour le ministre, « ces différents services sont des instruments auxquels nous sommes tous fiers, ils sont très précieux pour le développement du Mali et de la sous-région », s’est-il réjouit. De son point de vue, « ce sont des   instruments de la souveraineté ». Le ministre s’est dit quand même touché par l’agression   foncière du monde rural. Avant de prendre congé OULD MAHMOUD leur a promis toute sa disponibilité et son accompagnement pour surmonter les difficultés.

Tout en saluant les performances atteintes, le ministre a fait part de sa volonté de s’attaquer aux urgences très rapidement à travers l’organisation de concertations nationales. Cela en vue de pendre en compte les avis des uns et des autres.

CCOM/MAEP.

RETOUR EN IMAGES

Nos Réalisations

Communiqué

Derniers articles

5ème Session du Comité de Pilotage du Projet de Développement Durable des Exploitations Pastorales au Sahel (PDDEPS Mali).

Plus de détails : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=pfbid0EMVvPhAmPL6zRgK4xX2hP9bwmXUUnqCzALwT9p1AVeQ4T8pvNtCgXiPHhC1inTgcl&id=100068175292220&mibextid=Nif5oz

Cellule de Communication MDR

4
Load More…